Le projet Mulhouse Diagonale 

 

La Ville de Mulhouse, en partenariat avec Mulhouse Alsace Agglomération, les Rivières de Haute Alsace, le Département du Haut-Rhin, les Syndicats Mixtes de l'Ill et de la Doller et l’Agence de l’Eau Rhin-Meuse, a entrepris un ambitieux projet de réouverture de ses cours d’eau.

Le projet s’insère plus globalement dans le programme de revitalisation et de renouvellement des quartiers mulhousiens. La réouverture de cette trame verte et bleue concerne 5 km répartis sur l’Ill et le Steinbaechlein et comprend la réouverture de linéaires couverts, la restauration des berges et l’aménagement d’espaces urbains en lit majeur naturel.

Les trames vertes et bleues ainsi reconstituées seront au cœur de cette revitalisation. Dans ce but une approche très participative a été mise en place par le Ville et la population s’approprie progressivement le sujet.

 

Les Rivières de Haute Alsace assurent un rôle d’assistance technique et d’ingénierie sur les projets de restauration des cours d’eau.

La réouverture du Steinbaechlein

 

Il est prévu de rouvrir le Steinbaechlein, qui a été totalement couvert, entre la diffluence amont jusqu’au secteur aval DMC sur un linéaire de 2 km. Il est projeté de créer un petit cours d’eau méandrant légèrement là où les contraintes de l’espace urbanisé le permettent.

STEINBAECHLEIN DMC

Le projet débute au niveau de la diffluence de deux bras ancestraux du Steinbaechlein (secteur gare de Dornach), l’un retournant à la Doller et l’autre, actuellement totalement couvert, rejoignant l’Ill. Ces deux bras seront maintenus en eau et renaturés.

Les travaux se dérouleront en plusieurs tranches réparties sur plusieus années. Ils ont débuté en janvier 2019 dans le secteur DMC.

Le coût total des aménagements revenant au Syndicat Mixte de la Doller est estimé à 1 160 000 € HT, soit 1 392 000 € TTC.

Renaturation des jardins familiaux

 

Actuellement ce site est occupé par des anciens jardins familiaux. Ceux-ci sont abandonnés et parsemés des décombres des cabanons. Il est prévu de déblayer les anciens bâtiments et débris présents sur le site et de créer un espace naturel à la place de ces anciens jardins délabrés en décaissant le lit majeur en rive droite qui endigue actuellement la rivière.

JARDINS FAMILIAUX

L’objectif est de créer une zone naturelle sur trois niveaux de terrasses différents, avec des plantations et des cheminements piétons. Le niveau de terrasse le plus bas, près du cours d’eau, sera soumis à la dynamique naturelle de l’Ill et de la Doller qui conflue dans ce secteur. Des zones humides et annexes hydrauliques seront recréées, à la fois par terrassement et action naturelle de la rivière. Cette terrasse permettra l’implantation d’une biodiversité riche liée aux milieux humides.

Les installations des anciens jardins familiaux seront déblayées par la Ville de Mulhouse pour que le Syndicat Mixte de l’Ill puisse commencer les terrassements au cours de l’hiver 2018-2019. 2-3 mois seront nécessaires.

Le coût total des aménagements revenant au Syndicat Mixte de l’Ill s’élève à 1 130 000 € HT, soit 1 356 000 € TTC.

Renaturation site PUPA


Sur ce secteur actuellement occupé par des bâtiments (service Propreté Urbaine et Parc Auto de Mulhouse), il est prévu de démolir ces derniers pour redonner plus d’espace à l’Ill en décaissant le lit majeur et en l’aménageant en espace naturel. A la place des anciens bâtiments, une zone verte sera ainsi aménagée avec un cheminement piéton et des plantations.

SECTEUR PUPA

Dans un premier temps, la Ville assurera la démolition et la dépollution du site. L’intervention du Syndicat Mixte de l’Ill pour les terrassements est prévue pour 2019-2020.

L’objectif visé est de terrasser le terrain en pente douce vers le cours d’eau afin de créer un profil de lit majeur naturel.

Le coût de cet aménagement revenant au Syndicat Mixte de l’Ill est estimé à 820 000 €HT, soit 984 000 € TTC.